Ihr Broker

  • DAX 0,70
  • EUR/USD 0,50
  • GOLD 0,30

Nur Spreads

Keine Kommission

Jetzt registrieren

CFDs sind komplexe Instrumente und umfassen aufgrund der Hebelfinanzierung ein hohes Risiko, schnell Geld zu verlieren.

Secrétaire, Mme

Kenya

10.11.2020 - 21:49:00

Le Secrétaire général nomme Mme Alice Wairimu Nderitu, du Kenya, Conseillère spéciale pour la prévention du génocide

NEW YORK, 10 November 2020 / PRN Africa / -- Le Secrétaire général de l'ONU, M. António Guterres, a annoncé aujourd'hui la nomination de Mme Alice Wairimu Nderitu, du Kenya, comme Conseillère spéciale pour la prévention du génocide. Elle succède à M. Adama Dieng, du Sénégal, auquel le Secrétaire général exprime sa profonde gratitude pour son leadership dévoué et ses accomplissements. Le Secrétaire général souhaite aussi exprimer toute son appréciation à Mme Navamanee Ratna (Pramila) Patten, sa Représentante spéciale pour la violence sexuelle en temps de conflit, qui a été Conseillère spéciale par intérim pour la prévention du génocide.

Mme Nderitu est une voix reconnue dans le domaine de la consolidation de la paix et de la prévention de la violence. Elle a été Médiatrice et Conseillère principale pour les processus de réconciliation dans les communautés de son pays mais aussi dans d'autres endroits en Afrique. Elle a aussi été Membre de la Commission de l'intégration et de la cohésion nationales du Kenya, de 2009 à 2013; et Membre fondatrice et Coprésidente de la Plateforme Uwiano pour la paix, l'agence de prévention du Kenya qui lie alerte rapide et réponse rapide.

Mme Nderitu est aussi la fondatrice de la Communauté des Voix pour la paix et le pluralisme, un réseau de professionnelles africaines pour la prévention, la transformation et le règlement des conflits religieux, raciaux et ethniques dans le monde.

Au Kenya, Mme Nderitu a été Directrice chargée de l'éducation et de la justice sociale à Fahamu entre 2007 et 2009; Chef du Programme sur l'éducation aux droits de l'homme et le renforcement des capacités de la Commission nationale des droits de l'homme et de son prédécesseur, le Comité permanent des droits de l'homme entre 1999 et 2007); et Chercheuse et Administratrice du Service pénitentiaire au Ministère de l'intérieur, entre 1992 et 1999.

La nouvelle Conseillère spéciale a également été membre de la Commission kényane pour la prévention et l'interdiction du crime de génocide, des crimes de guerre, des crimes contre l'humanité et de toutes les formes de discrimination; du Réseau des femmes africaines de l'Union africaine pour la prévention des conflits et la médiation (FemWise-Africa); et du Réseau des femmes pour la paix.

Mme Nderitu est titulaire d'une maîtrise en conflits armés et paix et d'une licence de littérature et de philosophie de l'Université de Nairobi. Elle est chercheuse en justice transitionnelle à l'« Institute for Justice and Reconciliation » de l'Afrique du Sud. Elle a publié plusieurs ouvrages et reçu des prix en hommage à son engagement en faveur du règlement des conflits en Afrique et d'une approche novatrice de la médiation.

SOURCE Secrétaire général de l'Organisation des Nations Unies

@ prnewswire.co.uk