Ihr Broker

  • DAX 0,70
  • EUR/USD 0,50
  • GOLD 0,30

Nur Spreads

Keine Kommission

Jetzt registrieren

CFDs sind komplexe Instrumente und umfassen aufgrund der Hebelfinanzierung ein hohes Risiko, schnell Geld zu verlieren.

Faim, Covid-19

Europe Africa

16.11.2020 - 22:10:13

Faim, climat, Covid-19, cessez-le-feu : l'ONU appelle à la mobilisation pour bâtir un monde meilleur

NEW YORK, 16 November 2020 / PRN Africa / -- C'est le thème central d'une réunion du conseil d'administration du Programme alimentaire mondial (PAM) lundi, rassemblant des représentants de haut niveau des Nations Unies, de la Banque mondiale, du Fonds monétaire international (FMI), de l'Union africaine (UA), de l'Union européenne (UE) et de gouvernements.

« Pour la première fois depuis des décennies, la faim augmente. Quelque 130 millions de personnes supplémentaires risquent d'être au bord de la famine d'ici la fin de cette année. Cela s'ajoute aux 690 millions de personnes qui n'ont déjà pas assez de quoi manger. La famine menace plusieurs pays », a déclaré le Secrétaire général de l'ONU, António Guterres.

Le chef de l'ONU a souligné combien il était important d'arriver à un cessez-le-feu mondial, notant que les conflits et l'instabilité sont les principaux facteurs de la faim.

Selon lui, le prix Nobel de la paix 2020 décerné au PAM a envoyé un message important : « La nourriture c'est la paix. La faim est un scandale dans un monde d'abondance ».

Les discussions de la réunion du conseil d'administration du PAM ont porté sur les avancées nécessaires pour éviter que les objectifs de développement durable (ODD) à l'horizon 2030 ne deviennent inaccessibles.

Supprimer les barrières institutionnelles

Ce n'est qu'en travaillant ensemble, en supprimant les barrières institutionnelles et en approfondissant la collaboration que les principaux acteurs peuvent canaliser les ressources supplémentaires nécessaires pour réaliser les ODD et aider les gouvernements à répondre de manière plus efficace aux besoins de leurs citoyens, ont estimé les participants de la réunion.

« C'est un moment vraiment sans précédent », a déclaré le Directeur exécutif du PAM, David Beasley. « Nous sommes confrontés à la menace de la famine dans plusieurs pays, tandis que la Covid-19, les conflits et les crises météorologiques font monter en flèche les taux de faim dans de nombreuses régions du monde. Aucun pays ni aucune organisation ne peut résoudre seul tous ces problèmes. Nous ne surmonterons ces immenses défis que si nous unissons nos forces et travaillons ensemble pour un avenir meilleur ».

« En ce moment historique de crises multiples, nous devons repenser l'ensemble de notre système humanitaire et de développement et démanteler nos propres silos respectifs, au lieu de simplement travailler à l'amélioration de la collaboration au sein des silos institutionnels existants », a déclaré le président du conseil d'administration du PAM, l'Ambassadeur Ulrich Seidenberger, de l'Allemagne.

Le Secrétaire général de l'ONU a plaidé une nouvelle fois pour un plan de sauvetage massif pour les pays et les populations les plus affectés par la crise déclenchée par la pandémie de Covid-19, et pour un vaccin qui soit abordable et accessible à tous. M. Guterres a réclamé une accélération de la transition vers les énergies renouvelables, des changements radicaux dans les systèmes alimentaires et demandé aux pays d'atteindre zéro émission nette de gaz à effet de serre d'ici 2050.

SOURCE Centre d'actualités de l'ONU

@ prnewswire.co.uk