Ihr Broker

  • DAX 0,70
  • EUR/USD 0,50
  • GOLD 0,30

Nur Spreads

Keine Kommission

Jetzt registrieren

CFDs sind komplexe Instrumente und umfassen aufgrund der Hebelfinanzierung ein hohes Risiko, schnell Geld zu verlieren.

auto-schweiz, corporate

auto-schweiz,

02.07.2021 - 09:34:37

EQS-News: L'electrification des propulsions entra?ne une r?duction signifigative du CO2

Berne, 2 juillet 2021

La moyenne des ?missions de CO2 des voitures de tourisme neuves en Suisse et dans la principaut? du Liechtenstein a baiss? de 10,5?% en 2020 par rapport ? l'ann?e pr?c?dente et a atteint 123,6?grammes par kilom?tre. Du point de vue d'auto-suisse, ces chiffres de l'Office f?d?ral de l'?nergie (OFEN) t?moignent du succ?s des efforts de l'industrie automobile pour r?duire les ?missions de dioxyde de carbone des v?hicules neufs. La forte baisse s'explique ?galement par le d?passement de l'objectif ?10/20? d'auto-suisse, selon lequel une voiture de tourisme neuve sur dix devait ?tre rechargeable sur le r?seau ?lectrique en 2020. Pour finir, la part de march? des voitures ?lectriques et hybrides plug-in a m?me ?t? de 14,4?%. En vue de faire avancer davantage cette croissance, la politique doit cr?er les conditions cadres correspondantes, surtout apr?s l'?chec de la nouvelle loi sur le CO2 dans les urnes. ?

Au d?but 2020, la valeur cible s'appliquant aux voitures de tourisme neuves a ?t? abaiss? de 130 ? 95?grammes de CO2 par kilom?tre, comme dans l'Union europ?enne. D'une ann?e ? l'autre, la valeur cible a donc ?t? r?duite d'environ 27?%. Il ?tait clair d?s le d?but qu'elle serait inatteignable la premi?re ann?e, tant pour l'UE que pour la Suisse, qui calcule ses valeurs de flotte de fa?on isol?e. N?anmoins, la r?duction consid?rable des ?missions de flotte de 10,5?% en l'espace d'un an pr?sente une grande r?ussite, la crise du coronavirus ayant apport? des effets positifs aussi bien que n?gatifs. A la suite de l'apparition de la pand?mie au premier trimestre, la disponibilit? des voitures ? propulsion ?lectrique semblait dans un premier temps compromise. Heureusement, la situation s'est partiellement d?tendue dans le courant de l'ann?e et la demande de mod?les correspondants a sensiblement augment?.

Parall?lement ? la baisse des objectifs pour les voitures de tourisme neuves (VT), la Suisse et le Liechtenstein ont pour la premi?re fois introduit une valeur cible de CO2, soit de 147?grammes, pour les v?hicules utilitaires l?gers (VU l?gers) en 2020. Pour les VU l?gers aussi, la moyenne des ?missions de CO2 a baiss? de 2,8?% compar? ? 2019 pour atteindre 176,4?grammes. La conversion du parc de camionnettes et de voitures de livraison des moteurs thermiques aux propulsions (partiellement) ?lectriques est plus difficile, car les exigences techniques ? l'?gard des v?hicules sont souvent plus ?lev?es que dans le cas des voitures de tourisme. Cela concerne notamment les facteurs tels que l'autonomie, les temps de charge, le poids utile, et les co?ts d'achat. Toutefois, ? l'instar des voitures particuli?res, l'offre de mod?les et de syst?mes d'entra?nement conna?t ?galement une ?norme croissance dans cette cat?gorie. L'?chec dans l'atteinte des valeurs cibles 2020 engendre des sanctions de 148,2?millions de francs au total (VT: 132,5?millions, VU l?gers: 15,7?millions). Pour les ann?es ? venir, auto-suisse s'attend ? des paiements plus faibles en faveur du Fonds pour les routes nationales et le trafic d'agglom?ration (FORTA), vu que les ?missions de CO2 continueront ? diminuer gr?ce ? l'?lectrification accrue. ?

Davantage de soutien politique n?cessaire au niveau des conditions cadres Christoph Wolnik, porte-parole d'auto-suisse, se montre tr?s satisfait du recul significatif des ?missions de CO2, en particulier en ce qui concerne les voitures de tourisme: ?Nos membres proposent d'innombrables mod?les ?quip?s d'un syst?me d'entra?nement hybride, ?lectrique, ? gaz ou ? piles ? combustible. Chez les voitures particuli?res, la part de ces propulsions a d?j? atteint 39?% au premier semestre 2021, et 18,2?% des voitures neuves peuvent ?tre recharg?es sur le r?seau ?lectrique. L'offre de mod?les augmente tr?s rapidement.?

Toutefois, poursuit Wolnik, ces v?hicules ont besoin d'un soutien accru par la politique, notamment en ce qui concerne l'infrastructure de recharge et de ravitaillement: ?Les clients qui ne peuvent pas charger leur v?hicule ? domicile ou au travail n'ach?tent en r?gle g?n?rale pas de voiture ?lectrique. A notre avis, la recharge dans le domaine priv? doit ?tre soutenue plus fortement. Et il ne faut pas non plus oublier les voitures qui sont gar?es dans les rues, ou les stations ? hydrog?ne. Il est maintenant du devoir du gouvernement f?d?ral d'accro?tre les efforts bien au-del? du maigre soutien qui avait ?t? pr?vu dans la loi rejet?e sur le CO2. C'est seulement dans cette condition que nous arriverons ? imposer l'?lectromobilit? dans l'ensemble du march?.?

Communiqu? de presse en PDF

Informations suppl?mentaires:Christoph Wolnik, porte-paroleT 079 882 99 13christoph.wolnik@auto.swiss

Fin du communiqu? aux m?dias

1214820??02.07.2021?

@ dgap.de